Pour une alimentation saine, sûre et durable dans les cantines : Première étape réussie à l’Assemblée Nationale

Ce mercredi 30 mai, les députés ont voté en première lecture la loi pour « l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable » avec une amélioration pour la qualité alimentaire des repas servis à la cantine.

50 % de produits bio ou sous signes de qualité d’ici 2022 :

L’article 11 du projet de loi vise à permettre à chacun d’accéder à une alimentation saine, sûre et durable. Il est prévu que la restauration collective publique s’approvisionne, d’ici le 1er janvier 2022, avec au moins 50% de produits bio, locaux ou sous signe d’identification de la qualité de l’origine (SIQO) dont au moins 20% de produits bio. Le projet de loi revient également sur la lutte contre la  précarité alimentaire et vise à limiter les conséquences environnementales du gaspillage alimentaire (articles 12 et 15).

« Manger Bio&Local à la cantine » dans les P.-A. : un dispositif innovant et efficace

Le projet développé depuis 2010 au sein des collèges du Département et depuis 2016 au sein des cantines des écoles primaires publiques s’inscrit dans cette actualité. Œuvrant pour une alimentation saine et durable dans les restaurants scolaires publics, les collectivités accompagnées dans le cadre du projet « Manger Bio&Local à la cantine » présentent un premier bilan très positif tant sur la qualité alimentaire des repas servis que sur les actions de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Du 31 mai au 5 juin : les actions sont proposées aux enfants pour les sensibiliser à ces questions

Dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable, 4 des 12 communes accompagnées depuis 2016 proposent des actions auprès des enfants de leurs écoles. Entre rencontres avec les producteurs locaux et initiatives culinaires des cuisiniers des cantines impliqués dans le projet « Manger Bio&Local à la cantine », l’objectif est de sensibiliser les enfants à l’importance d’une alimentation saine et issue du terroir local !

Pour télécharger le communiqué de presse du 31 mai, cliquez ici.